15 octobre 2019 | Statistiques

Consultation des maires de France

Consultation des maires de France

En 2019, le Sénat a lancé une grande consultation des maires de France. Achevée le 15 septembre, près de 3812 élus de France métropolitaine et d'outre-mer y ont participé.


Il en ressort que 92% des maires ayant répondu à la consultation ont déjà été victimes d'invicilités, de menaces ou d'agressions physiques. Pire, 14% d'entre eux ont même subi des attaques physiques.

En bref : 

    - 3 812 élus participants (maires, adjoints, conseillers municipaux ayant reçu délégation) ;

    - 98 départements représentés ainsi que la Nouvelle-Calédonie ;

    - 92 % des élus ayant répondu ont été victimes d’incivilités, d’injures, de menaces (et même des menaces de mort à l’encontre de 152 d’entre eux) ou d’agressions physiques ;

    - 14 % des élus ayant répondu ont subi des attaques physiques (coups, gifles, attaques au couteau…), pour un total de 543 agressions ;

    - Près de 45 % d’entre eux ont été victimes d’agissements malveillants alors qu’ils exerçaient leurs pouvoirs de police ;

    - 19 % des élus ayant répondu ont fait l’objet d’attaques sur les réseaux sociaux ;

    - 16,4 % des élus ayant répondu déclarent que leur famille et leurs proches ont également été victimes de comportements malveillants ;

    - 59 % estiment que les agissements malveillants sont devenus plus fréquents depuis les dernières élections municipales de 2014 ;

    - Seuls 37 % ont saisi la justice à la suite d’une attaque physique ou verbale ;

    - Seules 21 % des plaintes déposées ont abouti à la condamnation pénale des fautifs ;

    - Plus de 80 % des élus ayant répondu estiment ne pas avoir reçu d’assistance de l’Etat et déplorent l’insuffisance de leurs moyens de contrainte.

Suite à cette consultation, la commission des lois a adopté un plan de 12 propositions pour mieux accompagner et protéger les maires dans l'exercice de leur mandat et renforcer leurs moyens d'action. 

La dernière proposition concerne directement lachouette :

Proposition n° 12 : Favoriser le déploiement de systèmes de vidéo-protection et de caméras mobiles dans les communes [...]

Plus que jamais, nous sommes la solution innovante et performante, répondant aux attentes et aux besoins de nos maires et nos citoyens.